rotate background

Enfant prodige

L’enfant à haut potentiel

La notion d’«enfant prodige» évoque immanquablement Wolfgang Amadeus Mozart. Mais à partir de quand parle-t-on de haut potentiel? Salomé Müller-Oppliger, chargée de cours, connaît bien la question.

Madame Müller-Oppliger, le plus jeune étudiant suisse a désormais 17 ans, s’appelle Maximilian Janisch et présente des aptitudes extraordinaires en mathématiques. Peut-on parler d’«enfant prodige» dans son cas et celui d’autres jeunes surdoués?
Salomé Müller-Oppliger: je vous répondrais par une autre question tout à fait personnelle, sans lien avec la recherche: chaque enfant n’est-il pas un prodige à sa manière et par son existence même? La notion d’«enfant prodige» en rapport avec Maximilian Janisch me fait un peu tiquer, car plusieurs aspects entrent en jeu. Ce jeune homme est plus intelligent que la moyenne. Des années d’entraînement, avec le soutien de son père, lui ont permis de résoudre des problèmes mathématiques très complexes dès l’enfance. Il fait en outre preuve de beaucoup d’autodiscipline et d’un goût prononcé de la performance.

Manifestement, le haut potentiel ne dépend pas seulement des résultats hors du commun obtenus aux tests d’intelligence? …

Vous trouverez l’article dans son intégralité dans l’édition actuelle d’astreaPHARMACIE du mois de septembre – disponible dans votre pharmacie.