rotate background

Patrimoine mondial

Notre fierté

Cette année, la Convention du patrimoine mondial de l’UNESCO fête son 50e anniversaire. Avec treize sites classés, la Suisse offre un grand nombre de trésors culturels et naturels reconnus par l’UNESCO.

«Certaines choses sont si précieuses que l’humanité entière doit en prendre soin.» Telle est la devise de la Convention du patrimoine mondial de l’UNESCO fondée en 1972, qui fête ses 50 ans cette année. Mais l’histoire commence douze ans plus tôt: en 1960, l’UNESCO fait appel à l’aide internationale car, en Égypte, les temples d’Abou Simbel, vieux de plus de 3200 ans, risquent d’être engloutis par la construction du grand barrage d’Assouan. L’appel est entendu: au prix d’un travail de Titans, les temples à flanc de falaise sont démontés et reconstruits plus haut.

«Les peuples peuvent accomplir des miracles quand ils travaillent ensemble à une juste cause», déclare le Président égyptien de l’époque et futur prix Nobel de la paix Anouar el-Sadate. Cette action de préservation sans précédent, qui a impliqué plus de 50 nations, sert de point de départ à la Convention du patrimoine mondial de l’UNESCO. L’idée étant la suivante: ce que la nature a mis des millions ou des milliers d’années à créer, ce que l’humanité a construit pendant des siècles doit être protégé et préservé. …

Vous trouverez l’article dans son intégralité dans l’édition actuelle d’astreaPHARMACIE du mois de juillet/août – disponible dans votre pharmacie.