rotate background

Le jeu en vaut la chandelle

Je dis stop!

Qui ne connaît pas l’insupportable bourdonnement du moustique la nuit, celui qui nous empêche de dormir et nous met les nerfs en pelote? Et quelle plaie quand la bestiole a réussi son coup et que la piqûre commence à nous démanger terriblement! Mais y a-t-il aussi des risques pour la santé?

Saviez-vous que seuls les moustiques femelles se nourrissent de notre sang? Elles ont besoin d’une source de protéines particulière pour nourrir leurs œufs. Les mâles ne s’intéressent pas à nous. Ils se nourrissent exclusivement de nectar et du suc des plantes. Outre 35 espèces de moustiques indigènes, le territoire suisse abrite désormais trois espèces invasives (introduites) qui peuvent aussi être l’hôte de certains agents pathogènes. Risquons-nous donc d’être infectés par une maladie dangereuse comme le paludisme en nous faisant piquer chez nous et quelle est la situation dans les pays lointains? Faut-il se protéger de ces suceurs de sang vrombissants seulement sous les tropiques ou cela en vaut-il la peine aussi en Europe?

Démangeaisons, rougeurs, gonflement
En Suisse, les piqûres de moustique ne sont pas vraiment un risque pour notre santé. Comme on le sait, elles peuvent toutefois provoquer des réactions cutanées très désagréables: …

Vous trouverez l’article dans son intégralité dans l’édition actuelle d’astreaPHARMACIE du mois de juillet/août – disponible dans votre pharmacie.