rotate background

Randonner

En forme pour une rando

Les jours raccourcissent, l’air est pur. Fi des premières brumes automnales du matin, c’est le bon moment pour une randonnée avec vue plongeante, panorama à couper le souffle et bouquetins. Mais sur quelle distance, avec quel dénivelé, pendant combien de temps et que mettre dans votre sac à dos?

Quand l’automne s’installe, qu’il fait encore frais le matin et que les couleurs de la nature éclatent dans les premiers rayons du soleil, quoi de mieux qu’une randonnée en altitude avec une vue plongeante sur un lac bleu turquoise et une perspective sur un sommet enneigé de 4000 m? Je vous emmène volontiers de la Lombachalp à l’Augstmatthorn: avec un peu de chance, nous pourrons y observer bouquetins et chamois. Puis, une marche spectaculaire sur la crête nous amènera au-dessus du lac de Brienz, jusqu’au Harder Kulm. Qui n’a jamais joué à deviner «Dans mon sac à dos il y a…?» – justement, parlons-en.

L’équipement
Pour une randonnée d’un jour, je prévois un sac à dos de 20 à 30 litres, éventuellement avec une ceinture lombaire pour soulager les épaules. C’est le moment de préparer des chaussures de marche confortables et de bonnes chaussettes de randonnée. Pour plus de légèreté et de rapidité, vous pouvez aussi opter pour des chaussures de trail running avec une semelle Vibram. Pour plus de stabilité et pour décharger les genoux, un bâton de marche est tout à fait recommandé. Dans le sac à dos, prévoyez toujours une veste de pluie car, en montagne, le temps change vite et souvent. Elle vous protégera également du vent mais emportez aussi un pull contre le froid. Autres incontournables: un chapeau, des lunettes de soleil, des gants légers, un bandeau ou une casquette. En altitude, les rayons du soleil sont plus intenses: une crème solaire à indice de protection élevé ainsi qu’un baume anti-UV pour les lèvres, le nez et les oreilles sont indispensables. Des mouchoirs en papier, un petit désinfectant pour les mains, une carte de randonnée et un téléphone portable chargé avec les numéros d’urgence complèteront l’équipement.

Planifier la randonnée
Notre point de départ est la Lombachalp. Le train nous emmènera jusqu’à la gare d’Interlaken-Ouest, le car postal jusqu’à Habkern Zäundli et le bus à la demande (réservation préalable au 033 843 13 43) jusqu’à la Lombachalp. Le chemin de randonnée pour l’Augstmatthorn et le chemin des cimes au-dessus du lac de Brienz porte un marquage blanc-rouge-blanc – c’est une randonnée en montagne de type T3. Elle exige un pas sûr et n’est pas adaptée aux jeunes enfants (à moins d’être encordés). Il ne faut pas non plus avoir le vertige. Elle fait un bon dix kilomètres avec 725 m de dénivelé en montée et 980 en descente. Elle exige une bonne endurance. Prévoyez env. 4h15 (en comptant une heure pour quatre kilomètres et une heure pour 400 m de dénivelé en montée). Plus de détails sur le profil du parcours et la carte. Pour finir, le funiculaire nous fera descendre du Harder Kulm jusqu’à Interlaken et six minutes de marche nous permettront de rejoindre la gare d’Interlaken-Est. 

Se restauer
Il y a un restaurant au début et à la fin du parcours. Tenez compte des heures d’ouverture. Dans le sac à dos, n’oubliez pas une gourde (d’env. 1 litre), quelques en-cas (pomme, carotte, fruits séchés, noix, barre de chocolat) et un sandwich pour le dîner. Pensez à prendre un couteau de poche pour la pomme et la carotte et un petit sac poubelle. Pour l’amour de la nature, adoptons la devise: «N’emporte avec toi rien d’autre que tes impressions – ne laisse rien d’autre derrière toi que tes empreintes de pas.»

La pharmacie du randonneur
Qui n’a jamais eu d’ampoules aux pieds? Des pansements pour ampoules protègent les zones sensibles. Souvent, le problème vient de chaussettes inadaptées ou de chaussures mal lacées.
Par ailleurs, une glissade entraînant des écorchures est vite arrivée. Pour chaque groupe de randonneurs, on prévoira donc différents pansements et bandages avec un désinfectant, une pommade vulnéraire, une carte à tiques, une pincette et des ciseaux. Des stéristrips permettront de fermer une coupure après avoir désinfecté la plaie. Après un faux mouvement ou une chute, il est recommandé d’administrer des globules d’Arnica 200 CH. Une pommade antalgique et une bande élastique soutiendront l’articulation touchée. On administrera éventuellement en plus un antidouleur (paracétamol ou ibuprofène) à la posologie adaptée. Enfin, une couverture de survie permet de protéger un blessé de l’hypothermie ou de la chaleur excessive.

Urgence en montagne
Pendant la randonnée, quelqu’un a fait une chute grave et ne peut pas continuer. Gardez la tête froide! Protégez-vous vous-même et la personne blessée de tout autre danger, des intempéries et du froid (couverture de survie). Prodiguez les premiers soins – demandez à un membre du groupe de vous apporter la pharmacie. Alertez la Rega au 1414 ou passez un appel d’urgence via son appli. Le numéro d’appel d’urgence international est le 112. Ne laissez pas le/la blessé(e) seul(e).

Améliorer son endurance – faire le plein de sérénité
Avec pas moins de 65 000 km de sentiers balisés, la Suisse est un territoire unique pour la randonnée. Pas étonnant que cette activité soit le loisir et le sport préféré des Suisses. La randonnée permet de profiter du paysage, de découvrir toujours de nouvelles choses, d’améliorer sa forme physique et, par conséquent, sa santé. Il est important que toute la famille ou le groupe y prenne plaisir. Elle ne doit donc pas être trop longue, ni trop difficile. Augmentez très progressivement le niveau de difficulté (T1–T6). Idem pour la distance. Les enfants aiment jouer au bord d’un ruisseau de montagne – mais prévoyez suffisamment de temps pour cela. Vous aurez ainsi aussi le temps de faire le plein de calme et d’air pur.

Conseils généraux
Vérifiez les prévisions météo – un orage en montagne peut être dangereux!
– Restez sur les sentiers balisés.
– Faites des pauses régulièrement et buvez suffisamment.
– Si vous vous sentez mal subitement ou éprouvez toute autre difficulté, faites demi-tour à temps ou raccourcissez le trajet.
Pour les animaux d’élevage dans les pâturages: refermez toujours portails et clôtures; tenez votre chien en laisse. Contournez les troupeaux de vaches tranquillement à au moins 20 m de distance.
– Respectez les prescriptions dans les sites protégés.
Engins explosifs non éclatés: n’y touchez pas! Notez l’emplacement et communiquez-le à la police. (117).

Web
– www.rando-en-montagne.ch
– www.randonner.ch