rotate background

Ostéoporose

Ce n’est pas une fatalité

En Suisse, une femme sur deux et un homme sur cinq présentent une perte osseuse. Dans l’entretien ci-dessous, le Dr Ina Krull, spécialiste de l’ostéoporose à l’hôpital cantonal de Saint-Gall, répond à nos questions sur cette maladie qui fragilise nos os.

Qu’est-ce que l’ostéoporose au juste?
Dr Ina Krull:
notre tissu osseux se modifie en permanence tout au long de notre vie. Pendant l’enfance et l’adolescence, il se construit mais, à partir de la trentaine, on observe une diminution constante, liée à l’âge, de la masse osseuse. On parle seulement d’ostéoporose quand le tissu osseux présente une perte excessive qui entraîne une destruction de la structure de l’os. Les os sont dès lors moins solides et se brisent plus facilement.

L’ostéoporose se manifeste surtout dans la deuxième partie de notre vie. Pourquoi?
Chez la femme, la structure osseuse diminue surtout après la ménopause, car les os ne sont plus protégés par les hormones sexuelles féminines, surtout les œstrogènes. Le risque d’ostéoporose augmente si, au début de la ménopause, la densité osseuse est déjà amoindrie par une maladie préexistante, des apports insuffisants en calcium et en vitamine D et la sédentarité. Les hommes peuvent d’ailleurs aussi présenter une perte osseuse. …

Vous trouverez l’article dans son intégralité dans l’édition actuelle d’astreaPHARMACIE du mois de janvier/février – disponible dans votre pharmacie.