rotate background

Santé de la peau

Acné – pourquoi moi?

C’est juste l’une des questions que se posent de nombreuses personnes acnéiques. Nous leur proposons ici quelques réponses et conseils pour mieux gérer cette maladie de peau. Des solutions existent, autant en profiter!

Christiane Schittny, pharmacienne

J’ai 46 ans. Depuis quelques mois, je dois lutter contre l’acné. Est-ce normal à mon âge? (Sabrina G. de Schaffhouse)
L’acné de l’âge adulte n’est pas si rare qu’on le croit et possède même un nom bien spécifique: l’acné tardive ou Acne tarda. Les spécialistes estiment qu’après 25 ans, jusqu’à quarante pour cent des adultes ont une peau qui a tendance aux impuretés et à l’acné. Près des trois quarts d’entre eux sont des femmes. Le plus souvent, les symptômes sont moins sévères que chez la plupart des adolescents. Les causes exactes ne sont pas clairement identifiées mais on pense que les hormones ou plus précisément les variations hormonales jouent un rôle non négligeable.

Que se passe-t-il exactement en cas d’acné? (Benno Z. de Boll)
L’acné est une modification pathologique des glandes sébacées. Les cellules mortes issues du canal sébacé se kératinisent et forment un bouchon qui obstrue sa sortie. La production accrue d’hormones sexuelles entraîne aussi une augmentation de la production de sébum, qui ne peut plus s’écouler librement, et des points noirs se forment. Des bactéries s’installent, provoquant une inflammation et l’apparition de boutons.

Ma grande sœur de 16 ans a de l’acné. Vais-je en avoir aussi quand j’aurai son âge? (Selina M. de Schenkon)
La pratique quotidienne montre en effet que l’acné peut être héréditaire. Si l’un des parents a été touché par cette affection cutanée à l’adolescence, ses enfants risquent aussi d’avoir de l’acné à la puberté. Heureusement, aujourd’hui, l’acné n’est plus une fatalité, car il existe de nombreuses possibilités pour garder la situation sous contrôle.

Puis-je faire disparaître plus rapidement mes boutons en lavant ma peau plus souvent? (Lara M. de Lyss)
La tendance acnéique n’a rien à voir avec un manque d’hygiène corporelle. Au contraire, un nettoyage trop fréquent dessèche la peau et la rend encore plus sujette aux boutons. Il est conseillé de se nettoyer la peau une fois par jour, de préférence avant le coucher et avec un savon doux ou une lotion et de l’eau. Dans la plupart des cas, c’est amplement suffisant.

Dois-je faire spécialement attention au choix de mes cosmétiques si j’ai des boutons? (Yvonne R. de Morges)
Oui, c’est en effet important, car de nombreux produits cosmétiques ne conviennent pas, ou seulement dans une certaine mesure, aux peaux acnéiques. Idéalement, on optera uniquement pour des produits spécialement testés pour les problèmes d’acné. On en trouve dans de nombreuses pharmacies. Et on prendra les mêmes précautions avec les protections solaires.

Est-ce mauvais de percer mes boutons si disgracieux et gênants? (Anna T. de Flawil)
Il ne faut en aucun cas percer ses boutons. Car vous risquez de faire pénétrer le pus dans les couches plus profondes de la peau et d’aggraver encore l’inflammation. Vous risquez aussi de créer des cicatrices qui seront difficiles à éliminer.

Je souffre d’acné sévère et j’ai peur de garder des cicatrices à long terme. Comment l’éviter? (Flavio B. de Rarogne)
L’acné n’est pas une maladie dangereuse en soi. En cas d’acné sévère, les personnes touchées peuvent toutefois souffrir profondément de leur apparence. Une acné très prononcée doit être traitée par un médecin. Il est possible d’influencer favorablement l’évolution de la maladie à l’aide de médicaments très puissants. Un traitement précoce permet généralement d’éviter les cicatrices et de guérir plus rapidement la maladie.

J’ai entendu dire que s’exposer au soleil peut avoir un effet favorable sur les impuretés et les boutons. Est-ce vrai? (Max S. de Bettingen)
Le soleil a effectivement une grande influence sur la peau et son aspect. Une peau hâlée masque certes une partie des impuretés, mais le rayonnement solaire ne guérit rien. Au contraire: l’exposition intensive au soleil dessèche la peau et l’organisme réagit en augmentant la production de sébum, ce qui aggrave encore l’acné!

J’adore le chocolat mais j’ai une peau qui a tendance aux impuretés. Le chocolat favorise-t-il vraiment l’acné? (Siri J. de Zurich)
On sait que certains aliments peuvent avoir un impact négatif sur l’acné. Notamment ceux qui influencent la glycémie. Outre le chocolat, c’est le cas des sucreries, des boissons sucrées ou encore des chips. On pense aussi désormais que les produits laitiers pourraient aggraver la maladie. Mais tout est toujours une question de quantité: une alimentation fondamentalement saine s’accommode parfaitement d’une petite barre de chocolat de temps à autre.

Et pourquoi moi? (Emilie G. de Morat)
En plus de notre héritage génétique, toute une série d’autres facteurs peuvent favoriser l’acné. Les hormones androgènes, autrement dit les hormones sexuelles masculines également produites en faibles quantités par les filles à la puberté, jouent un rôle important. Les variations hormonales pendant la grossesse ou la ménopause, l’arrêt de la pilule contraceptive, le stress psychique ou autre et la prise de certains médicaments peuvent aussi entrer en ligne de compte.