rotate background

Santé de la peau

 

La peau, miroir de l’âme

Notre peau et nos dispositions émotionnelles sont en interaction, un sujet qui intéresse au plus haut point le Dr méd. Siegfried Borelli, médecin-chef au centre dermatologique des hôpitaux municipaux Waid et Triemli à Zurich.

Dr Borelli, on entend souvent dire que «la peau est le miroir de l’âme». La variante «la peau, miroir de notre psychisme» offre-t-elle une perspective plus large?
Dr méd. Siegfried Borelli*:
Non, les dermatologues ont toujours soigné des patients qui souffraient aussi de problèmes psychiques. Cette formulation qui évoque le psychisme est juste une tentative pour présenter la situation sous un jour un peu plus scientifique. Le psychisme est le siège de nos émotions et de nos pensées tandis que la notion d’«âme» a aussi une dimension religieuse sur laquelle nous autres médecins ne pouvons pas nous exprimer.

Le concept de «dermatologie psychosomatique» n’est donc pas nouveau non plus?
Comme je l’ai laissé entendre, les liens entre la peau et le psychisme sont connus depuis longtemps. En dehors des psychiatres, les dermatologues sont les spécialistes le plus souvent confrontés à des maladies psychiques. Selon les estimations, jusqu’à 30 % de nos patients ont aussi un problème psychique, quelle que soit sa nature. …