rotate background

Limites

Plus haut, plus vite, plus loin?

Evelyne Binsack est la première Suissesse à avoir gravi l’Everest et à avoir atteint le pôle Nord et le pôle Sud par ses propres moyens. Ses principales ressources pour y parvenir sont le savoir, l’intuition et vivre dans l’instant présent.

Pourquoi vous être lancée dans de telles expéditions de l’extrême?
Evelyne Binsack: je ne sais pas s’il existe un gène de l’extrême chez l’être humain. Je voulais simplement devenir très bonne dans ce que je faisais et j’ai rapidement évolué dans l’alpinisme.

Comment est apparu ce désir d’entreprendre des expéditions aussi exigeantes?
Petite, j’étais déjà très dynamique et pleine d’énergie. J’ai d’abord pu canaliser cette énergie grâce à l’athlétisme. Mais, avec le temps, c’est devenu trop monotone. Pour moi, c’était devenu synonyme de «tourner en rond». À 16 ans, j’ai fait ma première randonnée à ski. L’athlétisme m’avait déjà appris l’endurance, l’effort et la capacité à me consacrer pleinement à quelque chose. L’été a succédé à l’hiver et j’ai alors fait mes premières escalades en montagne. Et tout est parti de là.

Lors de vos grandes expéditions, avez-vous parfois eu peur?
Il n’y a pas une seule mais différentes formes de peur. …

Vous trouverez l’article dans son intégralité dans l’édition actuelle d’astreaPHARMACIE du mois de juin – disponible dans votre pharmacie.