rotate background

Nutrition

Un coup de fouet pour l’organisme

Après une infection d’allure grippale ou la vraie grippe, on se sent lessivé(e) et complètement à plat. Beatrice Schöni, cheffe du service diététique de la clinique bâloise Merian Iselin, nous explique ce qui peut redonner force et énergie à notre organisme.

Quand notre organisme est affaibli après quelques jours de maladie sans appétit, est-il judicieux de le réhabituer à une alimentation normale à l’aide de soupe à l’avoine ou à la farine d’épeautre? Beatrice Schöni, spécialiste en nutrition, estime qu’aucun régime ne s’impose dans ce contexte mais attire l’attention sur plusieurs points importants. Pour ne pas surcharger le système digestif, mieux vaut se limiter à de petites portions réparties au fil de la journée. Il faut écouter ses envies, à condition d’avoir une alimentation substantielle, qui apporte de manière équilibrée tous les macro- et micronutriments nécessaires, à savoir des protéines, des glucides, des lipides, des vitamines et des sels minéraux. Les pertes de liquide dues à la maladie doivent être compensées par de l’eau, de la tisane ou du bouillon. Si vous sucrez votre tisane, ajoutez-y aussi une pincée de sel afin de compenser un éventuel déficit. …

Vous trouverez l’article dans son intégralité dans l’édition actuelle d’astreaPHARMACIE du mois de janvier/février – disponible dans votre pharmacie.