rotate background

Le rasage parfait

Pour une belle barbe bien soignée

Cette année, la barbe est très tendance. Elle donne à ces messieurs un look cool et viril – à condition d’être parfaitement soignée. Le barbier Marco Natali nous explique comment s’y prendre.

Le port de la barbe et des moustaches est-il de nouveau à la mode?
Marco Natali*:
oui, c’est une tendance qui remonte déjà à quelques années mais, depuis environ un an et demi, c’est vraiment «in».

Tous les types de barbe ou de moustaches conviennent-ils à tous les hommes?
La barbe et la moustache doivent être adaptées au visage. Nous donnons à nos clients des conseils personnalisés sur ce qui leur conviendra le mieux. Certains préfèrent se limiter à la moustache, d’autres optent pour la barbe complète. Parfois, il faut faire avec ce qu’on a.

Existe-t-il toutefois des tendances – par exemple par rapport à la longueur de la barbe?
En ce moment, les barbes longues sont très demandées. Je parle ici de barbes d’un an, qui font environ dix centimètres de long et couvrent le cou.

Quels conseils donnez-vous aux hommes pour tailler leur barbe et lui donner un aspect bien soigné?
L’important, c’est de créer des contours nets, afin que l’on voie du premier coup d’œil où la barbe s’arrête. Pour cela, on trace une ligne bien délimitée sur les joues et le long du cou.

Privilégiez-vous le rasage humide par rapport au rasage à sec?
Oui, bien sûr! Le rasage à sec peut provoquer des rougeurs et des irritations.

À quoi faut-il veiller pour un rasage de près irréprochable?
Pour commencer, il faut se doucher le visage à l’eau chaude afin d’ouvrir les pores. Puis, appliquer une crème avant-rasage et une mousse à raser de bonne qualité. Le rasage s’effectue ensuite dans le sens de la pousse du poil, avant de remettre de la mousse et de passer de nouveau le rasoir dans le sens opposé à la pousse du poil. Enfin, il faut rincer le visage à l’eau froide.
Et ne pas négliger les soins qui suivent le rasage, qui passent par l’application d’une crème hydratante et d’une lotion ou d’une crème après-rasage. Je recommande un après-rasage à base d’alcool pour les peaux normales mais sans alcool si la peau est sèche.

Quel instrument de rasage utilisez-vous en tant que barbier?
Une «shavette» – un rasoir à main à lames interchangeables.

Recommandez-vous aux lecteurs d’astreaPHARMACIE l’achat de ce type d’instrument?
Certainement pas! (rires) Il faut déjà pas mal s’entraîner avant de pouvoir manier un tel objet sans risque. Le rasoir de sûreté est bien plus adapté aux non-professionnels. Mais il importe de changer de lame à chaque rasage afin qu’elle soit toujours bien affûtée et irrite moins la peau. D’un point de vue hygiénique, les rasoirs réutilisables avec lesquels on utilise plusieurs fois les mêmes lames ne sont pas idéaux. D’une part, ils provoquent souvent des rougeurs. Et d’autre part, des bactéries s’accumulent sur les lames et la bande de gel. En cas de coupure, le risque d’infection ou d’éruption cutanée est non négligeable.

Que pensez-vous des rasoirs électriques?
Ils sont pratiques au quotidien, quand ça doit aller vite. Mais je préfère le rasage traditionnel.

Que recommandez-vous aux hommes qui ont une peau particulièrement sensible?
L’utilisation d’une huile à barbe riche en actifs soignants, qu’il faut bien faire pénétrer dans la peau. Puis l’emploi d’une crème hydratante de très grande qualité.

Comment s’expliquent la sensation de brûlure et l’apparition éventuelle de petits boutons après le rasage?
Ces phénomènes peuvent avoir de multiples causes comme l’emploi de lames émoussées. Je constate aussi que beaucoup d’hommes considèrent que le rasage se limite juste aux étapes «mousse et rasoir réutilisable». Quand on fait l’impasse sur les soins préalables et consécutifs au rasage, les problèmes de peau comme le «feu du rasoir» sont plus fréquents. Je conseille en outre de ne pas lésiner sur la qualité et de ne pas acheter les produits comme la mousse à raser ou l’huile à barbe au supermarché.

Manifestement, on peut faire pas mal d’erreurs quand on se rase…
C’est vrai. Je constate que beaucoup d’hommes ne s’y prennent pas correctement. Avant, c’était un savoir que l’on se transmettait de père en fils. Malheureusement, cette tradition a tendance à se perdre. Il peut donc être utile de se rendre chez un barbier, qui vous expliquera exactement comment procéder.
Du reste, beaucoup d’hommes croient que le rasage n’est pas quelque chose qui s’apprend, mais que tout le monde sait faire. Le rasage et les soins de la barbe sont pourtant tout un art.

Une barbe complète est-elle au moins plus facile à entretenir?
Absolument pas. Beaucoup d’hommes se disent: «J’en ai marre de me raser, je vais me laisser pousser la barbe». Mais ils sous-estiment totalement les soins à y apporter. Ainsi, je recommande aux hommes qui portent une barbe complète de la faire tailler et soigner toutes les deux à quatre semaines chez un barbier.

Comment soigner au mieux sa barbe?
Il convient de la laver tous les jours avec un shampoing à barbe recommandé par un barbier. Un shampoing capillaire ordinaire peut se révéler trop agressif, car la peau du visage est plus sensible que le cuir chevelu. En cas de barbe plus longue, il faut la peigner soigneusement – après l’avoir frictionnée. Puis, appliquer deux à quatre gouttes d’huile à barbe et la brosser avec une brosse en soie de sanglier. Les peignes ordinaires ne conviennent pas car ils retiennent trop d’huile. Un peu de cire pour barbe permettra d’en maintenir parfaitement la forme. Si nécessaire, on peut ensuite encore la sécher au sèche-cheveux.

*Marco Natali est propriétaire du salon de barbier et de coiffure Marco Il Figaro & Barbiere à Zurich.