rotate background

Dépistage du cancer du côlon

Le dépistage sauve des vies

En Suisse, le cancer colorectal représente près de 11 % des cancers et environ 4500 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

En Suisse, le cancer colorectal est le troisième le plus fréquent, après les cancers du poumon et de la prostate chez l’homme, et du sein et du poumon pour la femme. Parmi les moyens les plus efficaces de le prévenir, la coloscopie. Ce dépistage du cancer du côlon est recommandé dès 50 ans.

Pas si rare
Le risque de développer un cancer du côlon est estimé à environ 5 % et varie selon plusieurs facteurs, notamment génétiques ou liés à l’hygiène de vie (tabagisme, alimentation, sédentarité, etc.). Le dépistage régulier par la coloscopie, pris en charge par les caisses maladies entre 50 et 69 ans, reste le meilleur moyen de prévention. Le dépistage permet la détection du cancer colorectal à un stade précoce. Lorsqu’il est décelé à temps, qu’il ne s’est pas propagé et se limite à la surface interne du côlon ou du rectum, ce cancer est guéri dans 90 % des cas. Les médecins peuvent aussi repérer des polypes et les retirer lorsqu’ils sont encore à un stade bénin. …

Vous trouverez l’article dans son intégralité dans l’édition actuelle d’astreaPHARMACIE du mois de septembre – disponible dans votre pharmacie.