rotate background

Soins de bébé

Bébé dans la salle de bain!

Il faut tenir un nouveau-né dans ses bras pour prendre pleinement conscience du miracle qu’est l’être humain. Tout, chez ce petit être ravissant semble merveilleusement tendre et doux. Pour prendre soin de votre petit rayon de soleil, vous voulez tout faire comme il faut. Oui mais comment?

Irene Strauss, pharmacienne

L’accouchement s’est bien passé et votre bout de chou se porte comme un charme. Les joies de la vie de famille peuvent enfin commencer! Mais dès que nous devons assumer l’entière responsabilité de ce petit être surgissent les premiers doutes. Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal! Il en va de même pour de nombreux parents et beaucoup se posent en grande partie les mêmes questions – eh oui, y compris sur les meilleurs soins à apporter à leur bébé!

Question n° 1: comment faire en sorte que mon bébé reste propre?
Les bébés ne sont en fait pas sales. De la sueur et des peaux mortes peuvent toutefois s’accumuler dans les petits plis de peau. Pour éviter les irritations cutanées, un nettoyage en douceur est donc indiqué. Inutile de déployer les grands moyens, mais ne faites pas l’impasse sur une petite «toilette de chat» quotidienne.
– Veillez à une température ambiante agréable de 23-24 °C dans votre salle de bain afin que votre petit trésor ne soit pas gelé lors de sa toilette quotidienne.
– Mouillez un gant de toilette propre ou des compresses en non-tissé avec de l’eau chaude. Si vous le souhaitez, ajoutez à l’eau une lotion nettoyante douce pour bébé.
– Passez ensuite votre gant ou votre compresse en douceur sur le visage et les mains, sans oublier les petits plis de peau et la zone en contact avec les langes.
– Séchez les zones de peau découvertes directement après la toilette et couvrez ensuite rapidement votre bout de chou, par exemple à l’aide d’une serviette chauffée au préalable.

Question n° 2: à quoi dois-je faire attention lors du bain?
La plupart des bébés se sentent à l’aise dans l’eau. Toutefois, veillez toujours à habituer progressivement votre nouveau-né au contact de l’eau, car tous n’aiment pas d’emblée cette sensation d’humidité. Par ailleurs, il est impératif d’avoir tout bien préparé à l’avance pour que le bain se passe sereinement pour tout le monde.
– Choisissez un moment où votre petit bout ne sera ni titillé par la faim ni tout juste repu.
– Pour une température de l’eau optimale, veillez à ce que le thermomètre de bain indique entre 36 et 37 °C.
– En ajoutant un produit pour le bain relipidant pour bébé ou quelques gouttes d’huile d’amande, vous réduirez l’effet décapant de l’eau pure. Ceci est particulièrement indiqué si votre bébé a la peau sèche.
– Laissez délicatement glisser l’enfant dans l’eau tempérée jusqu’au buste. Tenez toujours bien fermement votre petit trésor et soutenez prudemment sa tête dans la paume d’une main ou avec l’avant-bras.
– Au début, limitez la durée du bain à trois à cinq minutes. Le temps où vous devrez attendre que la salle de bain se libère enfin arrivera bien assez tôt!

Question n° 3: à quelle fréquence dois-je lui laver les cheveux?
Si le cuir chevelu est sain, rien ne sert de laver chaque jour les cheveux de votre bébé. Par contre, il appréciera certainement que vous le brossiez avec une brosse douce. Vous démêlerez ainsi ses fins cheveux et stimulerez par la même occasion agréablement l’irrigation sanguine de son cuir chevelu.
– Pour lui laver les cheveux, privilégiez un shampoing pour bébé doux et hypoallergénique sans conservateurs ni colorants.
– N’en utilisez pas plus qu’une noisette, que vous appliquerez sur le cuir chevelu.
– Lors du rinçage, veillez à bien protéger les yeux de votre bébé.
– Séchez ses cheveux à l’aide d’une serviette douce. Vous pouvez aussi utiliser un sèche-cheveux, à condition de bien régler la température (jamais trop chaude).

Question n° 4: que faire en cas de desquamation sévère du cuir chevelu?
Environ 50 % des bébés présentent sur le cuir chevelu des croûtes jaunâtres appelées «croûtes de lait». La plupart du temps, elles disparaissent spontanément après le troisième mois. Jusque-là, suivez ces quelques conseils utiles:
– N’essayez jamais de gratter ces croûtes pour les détacher du cuir chevelu.
– Appliquez plutôt de l’huile d’amande ou un spray spécial à l’huile de graines de bourrache de haute qualité. Après un temps de pose assez bref, souvent de quelques minutes seulement, les grosses pellicules grasses se détachent généralement facilement à l’aide d’une brosse douce.
– Rincez ensuite si possible le cuir chevelu avec une décoction de pensées sauvages (Viola tricolor). Vous favoriserez ainsi le processus de cicatrisation.

Question n° 5: à quelle fréquence faut-il changer les couches?
Au plus tard quand le fumet du petit paquet vous chatouille les narines. Mais même si bébé ne s’est pas encore transformé en petit puant, sa couche doit être changée toutes les trois à quatre heures à cause de l’urine. Sinon, attendez-vous à ce que le film hydrolipidique qui protège sa peau, peu développé à son âge, soit endommagé et à ce que son petit derrière s’irrite.
– Lors de chaque change, lavez délicatement la zone en contact avec le lange au moyen d’un linge doux. Nettoyez bien les fesses de votre bambin, sans oublier les replis de peau, avec un linge non-tissé humide ou un gant de toilette à usage unique. Un peu d’huile d’amande ou une lotion douce pour bébé peut aider à enlever les restes de selles tenaces.
– Séchez ensuite soigneusement les zones humides. Laissez en outre régulièrement votre bout de chou gigoter un peu les fesses à l’air avant de lui mettre la prochaine couche.
– Une pommade pour le change qui tient bien à la peau à base de souci officinal, de camomille ou d’oxyde de zinc soigne et aide à apaiser les irritations.

Question n° 6: comment nettoyer ses petits yeux chassieux?
Un bébé qui dort est l’image même du bonheur. Mais une fois ouverts, les yeux de bébé peuvent parfois être collés par de petites croûtes de sel.
– Humidifiez une compresse stérile avec de l’eau bouillie et refroidie ou utilisez des lingettes nettoyantes stériles spécialement prévues pour les yeux.
– Frottez doucement l’œil à plusieurs reprises du coin externe vers le nez jusqu’à ce que les paupières et les cils soient propres.

Question n° 7: comment éliminer le cérumen des oreilles et les sécrétions nasales?
Voilà que le petit nez de bébé est bouché par des mucosités ou que vous découvrez une accumulation de cérumen dans le conduit externe de son oreille. La tentation est grande de nettoyer les minuscules orifices du nez et des oreilles de bébé à l’aide d’un coton-tige classique. N’en faites rien! Vous risqueriez de le blesser!
– Utilisez de préférence un petit morceau d’ouate très douce que vous entortillerez.
– Si votre petit bout est enrhumé et que son nez est très encombré, aspirez ces sécrétions à l’aide d’un mouche-bébé, dont vous trouverez plusieurs modèles en pharmacie.
– Le sérum physiologique est idéal pour enlever les petites croûtes ou rincer un nez bouché. Il est notamment disponible sous forme de petits flacons refermables très pratiques.

Question n° 8: à partir de quand faut-il penser à lui brosser les dents?
Au départ, la bouche de bébé est complètement édentée. Les premières dents se montrent en moyenne vers le sixième mois de vie, en commençant par les deux incisives inférieures. À trois ans, la dentition de lait, composée de 20 dents, est enfin complète.
– Le brossage est indispensable dès la première dent! Jusqu’à un an, un brossage par jour suffira. À partir d’un an, passez à deux brossages par jour minimum.
– Utilisez pour cela une brosse à dents souple pour enfant avec une tête adaptée à l’âge de votre rejeton.
– Choisissez un dentifrice pour enfants fluoré également adapté à l’âge (portant souvent la mention «Dès la première dent de lait»). Au départ, une quantité infime suffit.

Ce que vous disent les couches
Saviez-vous que vous pouvez vérifier si bébé a bu suffisamment, que ce soit au sein ou au biberon, grâce au nombre de couches qu’il mouille? Cinq à six couches jetables pleines d’urine par 24 heures et trois à quatre selles souples par jour indiquent que bébé reçoit la bonne quantité de lait.

Les larmes se font attendre
Votre nouveau-né pleure mais vous ne voyez pas de larmes? Pas d’inquiétude: il faut parfois attendre jusqu’à la troisième, voire la douzième semaine de vie pour que votre bébé produise suffisamment de liquide salin et verse ses premières vraies larmes. En revanche, un embryon peut déjà sécréter un peu de liquide lacrymal, essentiel pour protéger les yeux des infections.